Kimya veut dire « sérénité», il est le premier magazine Afro, ouvert sur le monde et qui apporte la diversité manquante dans les magazines belges... Un magazine tendance, moderne, socio-culturel tourné vers le futur et la réalité de la mixité culturelle caractérisant la Capitale Européenne et les principales villes de Belgique.

mercredi 26 janvier 2011

A lire ou à relire : La Régente de Carthage !


A l'heure où la Tunisie vit une révolution et que ses autorités émettent un mandat d'arrêt international contre le président déchu Zine el-Abidine Ben Ali et son épouse Leïla Trabelsi, lire ce livre de Nicolas Beau et Catherine Graciet parut en 2009 nous éclairera sur la personnalité de celle qui a été la première dame de Tunisie pendant près de dix huit années, cette femme qui d'un côté est une femme libre et indépendante défendant le féminisme et d'un autre côté, intrigante, détestée dans tout le pays; et la main basse qu'exercait celle ci et son clan familial sur la Tunisie.
Une fulgurante ascension, de somptieux palais, la tentative de mainmise sur les secteurs clés de l’économie, le vol d'un yacht appartenant à un grand banquier français par le neveu de Leila... De l'intimidation à la mise en prison, les affaires de la famille Trabelsi se multiplient sur fond de pratiques mafieuses.
Quelques extraits:
" Son ascension fulgurante, Leila Trabelsi ne la doit évidemment guère aux études, qu'elle n'a pas faites, ni aux métiers modestes qu'elle a exercés. Elle a d'autres atouts dans son jeu : la patience, l'intuition, la manipulation, le secret, l'intrigue, le charme, la séduction - voire le concours de marabouts, longtemps avec l'aide de sa propre mère, Hajja Nana, disparue en avril 2008. Comme sa mère, la fille est en effet versée dans la superstition, la magie, les maléfices et les sortilèges. C'est la Salomé en elle qui a conquis peu à peu, dans les coulisses, les clés de l'influence, puis peut-être demain du pouvoir. Avec une infinie patience, Leila a tissé des liens indestructibles et noué des alliances qui reposent sur l'argent et la parenté. [...]
Pendant les quatre années qui ont suivi le mariage en 1992 de Leila avec Ben Ali, le clan Trabelsi s'est fait relativement discret. A partir de 1996, leurs appétits se manifestent de manière plus ostensible [...] Cette année-là, le frère aîné et bien-aimé de Leila, Belhassen, met la main sur la compagnie d'aviation qui va devenir Karthago Airlines. C'est lui qui deviendra le pivot des affaires financières de la famille [...].
Après Belhassen, Moncef ! Cet ancien photographe de rue a connu une belle carrière. Dans le passé, la Société tunisienne de banque lui a consenti un crédit pour devenir agriculteur. Son premier fils, Houssem, a créé une association, la Jeunesse musicale de Carthage, qui a la réputation de ne pas honorer ses contrats. Le deuxième, Moez, et le troisième, Imed - le neveu préféré de Leila -, ont eu à partir de 2008 de sérieux ennuis avec la justice française dans la fameuse affaire des yachts volés. A Tunis, Imed fait la loi. D'un coup de fil, il peut faire embastiller un adversaire ou au contraire libérer un trafiquant. Personne ne se risquerait à s'opposer frontalement à ce protégé du palais.
En 2002 encore, Ben Ali tentait de maintenir un semblant d'ordre. Ainsi, cette année-là, réunissait-il les principaux membres de la famille Trabelsi pour leur dire :
« Si vous voulez de l'argent, soyez au moins discrets. Trouvez des hommes de paille et des sociétés-écrans. » En d'autres termes, professionnalisez-vous ! Un conseil qui ne semble guère avoir été suivi. "
Nicolas Beau et Catherine Graciet, La Régente de Carthage, La Découverte, 178p., 14€

EDITO

L'Afrique, notre Muse…
Pour nous qui l'avons quittée, Continent bien aimé,
cette Terre aux parfums boisés, sauvages et tropicaux… Envoûtante pour ceux qui l'ont découverte, mystérieuse pour ceux qui la rêvent…

L'Afrique est belle... l’Afrique est Grande, Source intarissable de Richesse.
Ô de notre Afrique, beaucoup vient, les grands hommes du passé et du présent ont puisé et puisent encore leur énergie de sa Substance… Parfum d'exil et de nostalgie…
Explosion de joies et de larmes…


En effet, elle inspire … Dans la mode,Yves Saint Laurent l'a célébré, Marc Jacob, John Galliano, Jean Paul Gaultier
et d’ autres suivent la cadence.

A travers temps, à la plume ou au fusain, certains peintres, poètes, écrivains, romanciers... la magnifie et d'autres y dénoncent la cupidité du colonisateur...

Que dire de l‘art de Picasso ? Il évoque les mystères des masques africains des Maîtres de la Magie.

Cette richesse, ces rites ancestraux, ces multiples traditions culturelles se reflètent avant tout dans les âmes de ses enfants. De là sont issus des Prodiges … à tout les niveaux.
Des illustres comme Camara Laye, Aimé Césaire,George Lilanga, Miriam Makeba... Mais aussi énormement d’oubliés ou des méconnus.

Rejaillir à la lumière ce fruit de l'Afrique, ici dans la Capitale Européenne et mettre en avant la mixité culturelle résultante, cela dans une totale harmonie et dans la sérénité avec
un regard définitivement tourné vers l’avenir…

Kimya, paix et sérénité , se lance ce défi. Mettre en avant l’Hérirage Africain , l’écrire sur nos pages aujourd’hui.

Dans la mode, de plus en plus de jeune issus de la diaspora créent leur marque et collaborent avec de grandes maisons de Haute Couture Parisienne. Ainsi , nous vous invitons à découvrir et redécouvrir ces dignes héritiers.

Johannesbourg et New York deviennent aujourd’hui des capitales «phare» de la Mode Africaine peut être que demain
Bruxelles sera une escale...

Nous irons à la rencontre de «Grands» de la littérature et du cinéma africains, en passant par des découvertes et révélations artistiques.

Dans la politique belge comme dans la vie active, on retrouve des hommes, mais aussi de plus en plus des femmes issues de la diaspora.

Nous présenterons des portraits de la Présence Africaine à travers les générations .


Kimya

MIZANI PAR L'OREAL

MIZANI PAR L'OREAL
De l'équilibre et du haut de gamme pour vos cheveux